Bulletin officiel n° 6 du 11 février 2010

Programme « Jules Verne » pour l’année scolaire 2010-2011

1. Objectifs du programme

Lancé à la rentrée 2009, le programme « Jules Verne » est reconduit. Il donne aux enseignants l’occasion à la fois de prendre part à la vie d’un établissement scolaire européen ou en pays tiers et de développer des compétences qui leur permettront notamment de s’investir, au retour, dans l’enseignement des langues à l’école primaire et des disciplines non linguistiques (DNL) en langue étrangère dans le secondaire afin de contribuer au développement de la politique internationale de leur académie. Il se comprend dans un esprit de réciprocité qui s’inscrit dans un mouvement général d’accroissement des échanges bilatéraux d’enseignants, en particulier dans l’Union européenne. Celle-ci propose, par ailleurs, d’autres opportunités de mobilité au sein du programme « éducation et formation tout au long de la vie » (EFTLV).

Un objectif global de trois cent cinquante participants est fixé au niveau national. À titre indicatif, un nombre de postes par académie est proposé en annexe de la présente circulaire selon une répartition entre quatre groupes d’académies établie en fonction de la démographie scolaire.

2. Personnels concernés

Organisé pour tous les enseignants titulaires des premier et second degrés de l’enseignement public, ce programme accordera une priorité :
- aux enseignants de toutes disciplines qui souhaitent effectuer une mobilité internationale en vue de consolider ou accroître leurs compétences linguistiques et de participer à un projet de coopération éducative bilatérale ;
- aux enseignants de disciplines non linguistiques, notamment des lycées technologiques et professionnels ;
- aux enseignants de langue vivante, dont la mission principale ne devra pas être, toutefois, d’enseigner la langue du pays d’accueil lorsque cette langue sera aussi celle qu’ils enseignent en France, sauf si cette mission s’inscrit dans le cadre d’un projet spécifique qui le justifie.

3. Pays et structures d’accueil

Vos services détermineront les pays de destination en tenant compte des accords et des programmes bilatéraux de coopération établis avec les pays d’accueil ainsi que du volet international des projets d’établissement.
Les pays francophones ne sont pas prioritaires.
Les établissements à programmes français ne sont pas éligibles au programme Jules Verne.

Les enseignants seront affectés dans des établissements scolaires ou des fondations gestionnaires d’établissements éducatifs étrangers. Ils exerceront les activités liées au métier d’enseignant dans le pays d’accueil. Leur service pourra être partagé entre plusieurs établissements.

Lire l’intégralité de cette circulaire sur le site du B.O.

A lire aussi

- Récits d’une « jules vernienne », témoignage d’une collègue de l’académie de Versailles
- Le blog de Soizick Nevo, college Y Gagarine, Trappes (78)

Voir en ligne : B.O. en ligne

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)