Comment réussir la liaison CM2-6ème ?

, par Virginie Suray

Une liaison CM2-6ème : dans quel but ?

L’objectif de la liaison CM2-6ème est de travailler sur la continuité du cycle 3.
Cette liaison permet aux enseignants de mieux appréhender l’hétérogénéité propre au cycle 3 pour pouvoir apporter à l’entrée en 6ème une réponse qui soit davantage de l’ordre de la différenciation.

Comment réaliser cette liaison CM2-6ème ?

Il n’est pas toujours évident de rentrer en contact avec les enseignants du premier degré, mais il existe au collège une instance qui se nomme "liaison école-collège".
Lors de cette réunion, vous avez la possibilité de rencontrer des enseignants du primaire. Il faut donc se rapprocher d’eux et élaborer ensemble des projets.

Que faire pour que cette liaison CM2-6ème soit efficace et dynamique ?

Tout d’abord, se réunir ou s’entretenir par mail avec le/la ou les enseignants du primaire pour poser quelques projets.
Si c’est la première année que vous effectuez cette liaison, commencez par des projets modestes. Ils seront dans tous les cas très formateurs pour les enseignants comme pour les élèves de CM2 et de 6ème.
Les objectifs peuvent être multiples : ils peuvent être linguistiques, culturels, phonologiques.

Il est évidemment intéressant de voir comment, dans un cadre comme celui-ci, c’est-à-dire à distance, le numérique peut jouer un rôle crucial pour maintenir le lien entre élèves de CM2 et de 6ème.

La création d’un blog va vous permettre de dynamiser votre liaison.
Les élèves peuvent se mettre au défi les uns les autres à travers ce blog.
Ils peuvent proposer des activités de révisions du vocabulaire appris.
Les élèves de 6ème sont alors les créateurs de ces activités à destination des élèves de CM2.
L’inverse est également envisageable.

Les élèves peuvent envoyer et partager des vidéos sur des thèmes précis.
Ce qui permet aux uns une activité de production orale et aux autres une activité de réception orale.
Cet échange est intéressant et sans limite.

Les différentes étapes

- la prise de contact entre élèves/introduction :

Les élèves se connaissent peut-être déjà car ils étaient dans la même école auparavant, qu’ils soient voisins ou frères et soeurs.
Mais on le sait tous, à cet âge-là les élèves sont aussi assez timides. Il va donc falloir réussir à « casser » cette barrière pour que les élèves soient à l’aise ensemble.

Expliquer le projet aux élèves en amont est évidemment nécessaire. Cela aidera à les motiver et à les faire adhérer aux différents projets.
Les élèves de CM2 sont en général très partants car ils savent qu’ils vont venir dans « l’école des grands », ce nouvel environnement qu’ils découvriront davantage l’année suivante.

Une petite présentation vidéo de chacun des élèves peut être intéressante en tout début d’année afin que les élèves puissent s’identifier lors de leur première rencontre.
On veillera donc à ce que les élèves de 6ème se présentent en donnant davantage d’informations que les élèves de CM2.
L’objectif est bien entendu que les élèves de 6ème se sentent aussi plus « grands », plus matures et qu’on leur confie davantage de responsabilités. Ils seront fiers de montrer aux élèves de CM2 tout ce qu’ils savent dire dès le début d’année de 6ème.

Il est également intéressant que chaque élève de 6ème devienne un élève référent pour un élève de CM2, comme s’il s’agissait d’un correspondant.

- la première rencontre :
à vous de voir quelle possibilité est la plus aisée pour vous : soit les élèves de CM2 vont au collège, soit les collégiens vont à l’école primaire.
Le fait de se déplacer est toujours positif car cela place les élèves dans un environnement différent, ils sont donc la plupart du temps plus à l’écoute.

Il est bon que, lors de la première rencontre, il y ait un échange direct en langue cible entre les élèves.

- les activités proposées :
Les sketchs, les chansons ou les poèmes sont des travaux de groupes ou de classe entière. Ils peuvent être utilisés en début de rencontre pour montrer à l’autre classe ce qui a été appris.

Les jeux sont aussi très intéressants. Ce sont des activités universelles... et si la préparation a bien été réalisée, les élèves s’exprimeront directement en langue cible pour pouvoir jouer.
Le memory, les dominos, le bingo et le dobble sont des jeux que les élèves connaissent bien et si le vocabulaire a été suffisamment travaillé en amont, cela sera très efficace.
Tous types de jeux sont les bienvenus. Les élèves adorent.

Sur quelles thématiques travailler ?

Rappelons qu’au cycle 3, les thématiques sont :
-la personne et la vie quotidienne
- des repères géographiques, historiques et culturels autour des villes, pays et régions dont on étudie la langue
- l’imaginaire

Des idées vous sont données sur le site d’Eduscol :
https://eduscol.education.fr/langues-vivantes/enseigner/ressources-par-theme-de-programme/ecole-college.html

Vous pouvez également travailler sur des célébrations :

- Halloween :
Organisons une fête d’Halloween !
Vous pouvez faire travailler aux élèves de 6ème la création d’une carte d’invitation, ce qui justifie également le fait que les élèves de CM2 viennent dans leur collège.
Lors de cette fête d’Halloween, de nombreux jeux seront proposés, ainsi qu’un petit goûter.

Les élèves de CM2 pourront choisir de leur écrire une petite carte de remerciement pour cette fête d’Halloween !

> Les élèves de 6ème auront travaillé en amont sur les origines d’Halloween.
— > repères historiques et culturels

- Noël :
Travailler sur cette célébration dans le but d’y découvrir les traditions de la famille royale d’Angleterre.
Les élèves travailleront sur la création de Christmas Crackers et l’écriture de cartes de Noël à s’envoyer mutuellement.
Les élèves de 6ème devront en plus écrire à la reine Elizabeth II pour lui souhaiter de belles fêtes de fin d’année et une bonne nouvelle année.
— > repères historiques et culturels

- les repères spatio-temporels/la maison :
Un travail de compréhension et de réception très intéressant !
Les élèves de 6ème vont travailler sur la création de leur maison ou de leur maison idéale (dessin et présentation orale) et les élèves de CM2 sur leur chambre ou chambre idéale sous le même format.
Dans la description comme dans les dessins, les élèves de 6ème auront un choix plus large.
Exemple : Un élève de 6ème fait sa présentation orale et les élèves de CM2 auront le choix entre 3 dessins pour trouver de quel dessin il s’agit.
Un élève de CM2 fait la présentation de sa chambre et les élèves de 6ème auront le choix entre 6 dessins différents pour trouver quel dessin correspond à la chambre que l’élève vient de décrire.
— > la personne et la vie quotidienne

- le petit déjeuner :
Le petit déjeuner est essentiel au bien-être quotidien d’un enfant et cela peut être travaillé de différentes manières pour qu’un enfant qui ne prendrait pas de petit déjeuner le matin puisse comprendre l’importance de ce repas du matin et adapter en conséquence ses habitudes.
Travailler avec l’infirmière scolaire et envisager des interventions du CESC est une bonne chose.
Maintenant concernant le travail en langue cible, il est intéressant de voir la différence entre un petit déjeuner continental et ce que l’on appelle un "English breakfast".
Un petit déjeuner avec les élèves de 6ème et de CM2 peut avoir lieu en commun avec la création d’affiches en langue cible incitant les élèves à prendre leur petit déjeuner.
La mise en place de jeux autour de cela est également très intéressant.
— > la personne et la vie quotidienne + CESC (Comité d’Education à la Santé et à la Citoyenneté)

En espérant que cet article vous donnera des idées et vous donnera surtout envie de mettre en place cette liaison école-collège qui est très bénéfique.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)