Participation aux Travaux Académiques Mutualisés (TraAM) 2018-2019

, par Katrin Goldmann

Développer le numérique éducatif

Les travaux académiques mutualisés ont vocation à :

- Encourager et soutenir l’animation de groupes ressources en académie
- Organiser la mutualisation entre les académies et enrichir ainsi la réflexion des équipes
- Donner une véritable impulsion à la production de ressources. Les pages des sites académiques sont enrichies par des publications d’articles sur le numérique éducatif (exemples d’usages, analyses et réflexion) - décrites dans ÉDU’base (base nationale de mutualisation de pratiques)
- Valoriser le travail des équipes en académie

Ils constituent ainsi pour l’inspection pédagogique une opportunité à saisir pour développer le numérique éducatif.

Page de référence sur éduscol : présentation des TraAM, cahier des charges, liste des thèmes et compte-rendus des TraAM des années antérieures.

Projet du GEP Langues pour les TraAM 2018-2019

Le groupe :

  • Le GEP Langues (groupe d’expérimentation pédagogique) est un groupe inter-langues composé de sept membres. Quatre langues sont représentées au sein du groupe : l’allemand, l’anglais, l’espagnol et l’italien.
  • Le groupe est piloté par trois IPR LV dont les spécialités sont l’italien, le portugais et le russe.
  • Pour le projet TraAM, le groupe TraAM composé du GEP Langues est susceptible d’être renforcé par d’autres langues, présentes au sein du groupe Audio Lingua (https://www.audio-lingua.eu/) ou bien porteuses de propositions intéressantes repérées et valorisées par les IA-IPR des différentes langues enseignées dans l’académie de Versailles.

L’appel à projet : accorder une place prépondérante à l’ancrage culturel et éducatif dans le but de faire de l’élève un véritable acteur social

Plusieurs axes de travail ont été retenus et donneront lieu à des publications :

1. La réalisation et l’expérimentation de scénarios pédagogiques à forte dimension culturelle conduites, éventuellement en inter-langues, autour d’un même thème d’étude. Celui de « la ville », qui sera décliné de façon différente en fonction de son ancrage culturel dans la LV et de l’aire géographique du pays où cette langue est parlée. Selon les possibilités de chacun au sein de son établissement, un travail interdisciplinaire en lien par exemple avec l’histoire-géographie pourrait être envisagé en langue.
Dans le cadre de cette expérimentation, les enseignants s’efforceront de mettre en pratique des activités innovantes et de nouveaux outils.

2. Impliquer l’assistant autrement ? L’assistant de LVE, ambassadeur de sa langue et de sa culture, est une ressource humaine qu’Audio Lingua transforme en ressource « numérique ». Il s’agit donc d’inventer une autre forme de contribution de l’assistant, de créer par exemple une « chaîne de l’assistant » à destination de tous les élèves et/ou professeurs, notamment ceux qui n’ont pas d’assistant dans leur établissement. Ces constats sont bien sûr transposables à tous les locuteurs d’Audio Lingua. Il s’agit ici de développer une réflexion sur le dispositif didactique à mettre en place autour de ces contenus culturels, en classe et en dehors de la classe.
Pour augmenter les ressources autour du thématique de la ville, nous avons lancé l’opération « Un verbe, un mois » sur Audio Lingua. Il s’agit d’un appel à contribution à grande échelle. Ces témoignages ainsi récoltés seront utilisés, parmi d’autres ressources, dans les scénarios pédagogiques autour de la ville (axe 1).

3. S’appuyer sur les ressources de la BRNE et Eduthèque pour enrichir les cours en contenus culturels. Ses ressources sont encore trop peu connues et trop peu utilisées. Il s’agit d’en faire la promotion en proposant des pistes concrètes à l’aide de fiches pratiques synthétiques qui seront publiées sur le portail langues et diffusées via la liste académique.

Les collègues de l’académie de Versailles qui mènent cette année des projets susceptibles de rentrer dans les thématiques des TraAM selon les trois axes déclinées ci-dessus peuvent nous contacter s’ils souhaitent que leur travail soit également publié.

Partager

Imprimer cette page (impression du contenu de la page)